Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 18:35

Les vacances se sont mieux terminées qu’elles n’avaient commencé. Déjà elles ont commencé avec deux jours de retard à cause d’une petit virus gastrique qui m’a mis ko et empêché d’assumer ma part de conduite pour la transhumance annuel vers les verts pâturages Vosgiens. Ensuite le petit virus a fait de la résistance et c’est la quasi totalité du séjour qui s’est déroulé sous le signe du repos quasi complet avec la nécessité quasi quotidienne de siestes importantes. Au moins une bonne chose : je n’ai pas souffert de la chaleur !

 

Heureusement les choses se sont améliorées pour la fin de nos vacances et j’étais à peu près en forme pour le mariage de mon beau-frère qui était une super fête et a bien remonté le moral à toute la famille. Bon, ok j’ai pas pu danser, ni boire d’alcool et il a fallu que j’aille me coucher un peu tôt, mais j’en ai quand même bien profité.

 

Au niveau du traitement, la baisse des corticoïdes semble se passer plutôt bien et j’ai enfin pu descendre en dessous des 50 mg/jour sans être complètement KO. Je ne vois toujours pas d’effet secondaire notoire pour le méthotrexate et les analyses de sang sont bonne donc tout va bien de ce coté. Le régime alimentaire sans sucre, ni graisse ni sel semble faire de l’effet : je me sens mieux et j’ai perdu 5-6 kg (je suis repassé en dessous de la barre de surpoids !), ça a juste été un peu dur psychologiquement pendant le mariage…

 

Bon c’est pas tout rose non plus, j’ai encore échoué à l’épreuve du supermarché lundi (objectif, arriver à faire les courses normalement sans avoir de malaise) et j’étais complètement ko hier mais globalement ça va quand même nettement mieux. Vive le méthotrexate !

Partager cet article

Repost 0
Published by xstoffr - dans Sarcoïdose
commenter cet article

commentaires

Ana 05/09/2010 22:37


C'est motivant de savoir que le mtx fait de l'effet et que les vacances se sont bien passées!

Bon courage à toi,

Ana