Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 11:02

 

Très chers médecins,

 

Je voudrais, une fois n'est pas coutume vous adresser un message solennel :

 

LA BLOUSE N'EST PAS UN ACCESSOIRE DE MODE !

 

Oui, je sais c'est difficile à supporter pour vous, cela heurte votre sens inné de l’élégance et du style, cela ruine les efforts de semaines entières de shopping effréné. Mais cette blouse qui vous est imposée et dont vous chercher désespérément à minimiser l'impact sur votre silhouette a un but précis : réduire les risques de contamination.

 

Monsieur l'interne, vous qui laissez généralement ouverte votre blouse dans l'espoir qu'elle se transforme en un de ces légendaires cache-poussière de western, votre stéthoscope dépassant légèrement de la poche tenant lieu de revolver, veuillez vous rappeler cet individu malheureusement côtoyé d'un peu trop près dans la cohue habituelle du RER. Il était visiblement victime d'une de ces petites viroses saisonnières et a éternué sur votre belle chemise. Oui, et maintenant constatez que lorsque vous m'auscultez au niveau du cou pour vérifier l'état de ma thyroïde et chercher s'il y a des ganglions suspect, cette même chemise se trouve à proximité immédiate de mon nez... Ce qui ne serait pas le cas si votre blouse était consciencieusement fermée !

 

Madame la jeune praticienne hospitalière, vous qui avez opté pour ne boutonner qu'un bouton symbolique au niveau de la taille, ce qui permet de mettre en valeur votre joli décolleté et aux pans de la blouse de s'écarter lorsque vous marchez d'un pas décidé dans les couloirs, révélant dans ce mouvement cette si jolie mini-jupe qui vous va si bien et que vous avez eu tant de mal à dénicher. Vous vous souviendrez peut-être que votre charmant nourrisson est actuellement victime d'une de ses traditionnelles bronchiolites et que pas plus tard que ce matin pendant votre petit déjeuner il a été victime d'une quinte de toux alors qu'il était sur vos genoux. Votre décolleté est peut-être agréable pour mes yeux mais les miasmes de votre bambin dangereux pour ma santé, alors par pitié, « couvrez ce sein que je ne saurais voir ».

 

En un mot comme en cent : Une blouse doit être boutonnée.

 

Si vous avez trop chaud, faites comme le reste du personnel, enlevez les épaisseurs sous la blouse. Le reste du personnel hospitalier, en particulier les infirmiers et les aides-soignants arrivent parfaitement à respecter cette règle d'hygiène élémentaire. Je ne doute donc pas qu'avec un peu de persévérance vous y arriviez également.

 

Merci d'avance.

 

Bisous.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by xstoffr - dans Hôpital
commenter cet article

commentaires