Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 08:38

J’ai pendant longtemps été assez surpris de constater l’omniprésence des secrétaires médicales. Alors que les pools de sténodactylo ont depuis longtemps été rendus obsolètes par l’avènement de l’ordinateur personnel, que dans les entreprises, les cadres ont depuis longtemps appris à se servir d’un clavier et à formaliser leurs documents eux-même, cela m’a toujours semblé un peu anachronique. J’en ai discuté avec un ami chirurgien qui a tout de suite objecté qu’il n’avait pas le temps de taper ses documents lui-même. J’ai immédiatement objecté à mon tour que je n’avais pas plus de temps à perdre que lui (pour rappel, avant d’être en arrêt de travail j’étais ingénieur) et que si je tapais mes documents moi-même c’est uniquement parce que c’est plus rapide et plus efficace. Il suffit d’un peu de formation et d’entraînement (mais vraiment pas beaucoup) pour arriver à taper ses documents presque aussi vite qu’on les dicte, cela demande moins de concentration que de dicter un document car on n’a pas besoin de mémoriser le début du document au fur et à mesure qu’on dicte pour ne pas oublier une partie. Cela permet en plus de le relire tout de suite et de l’envoyer tout de suite. Bref c’est beaucoup plus efficace et en plus ça coûte moins cher vu qu’il n’est pas nécessaire de payer une secrétaire pour faire de la frappe au kilomètre. Il reste bien des secrétaires dans les entreprises mais de plus en plus elles s’appellent assistantes et on leur confie des tâches plus productives que la simple frappe de document – constitution de dossiers complets, éléments de comptabilité, planification de voyage, traitement des notes de frais...

 

Deux observations récentes m’ont un peu fait changer de point de vue et mieux comprendre la persistance des secrétaires médicales :

 

  • Lors de l’hospitalisation d’un proche, j’ai pu constater de mes yeux que c’est la secrétaire médicale qui a établi et signé l’ordonnance de traitement pour la sortie d’une personne ayant subi pour une opération chirurgicale. C’est également elle qui a établi et signé l’arrêt de travail, arrêt de travail dont la durée n’a en conséquence pas été cohérente avec la durée indiquée par le médecin lors de la visite post-opératoire. Il a donc fallu revenir et demander à la secrétaire pourquoi ce n’était pas ce qu’avait dit le médecin. La secrétaire a répondu sans aucune gêne que c’était la durée indiquée dans le dossier (j’ai un gros doute sur le fait que le chirurgien ait indiqué quoi que ce soit concernant la durée de l’arrêt de travail dans le dossier) mais que si ça posait problème elle pouvait refaire un arrêt, ce qu’elle a fait… sans aucun contact ou confirmation du médecin – tout en argumentant qu’il y avait un risque que l’arrêt soit alors refusé par la sécu !
  • J’ai parfois été surpris de la piètre qualité de certains compte-rendus d’hospitalisation qui comportaient de nombreuses erreurs et parfois des lacunes graves (une hospitalisation réalisée principalement pour une ponction lombaire… dont le compte-rendu ne mentionne pas les résultats de celle-ci !). En regardant de plus près la signature et en la comparant à celle des médecins impliqués je me suis aperçu que la signature ne correspondait pas et que le début de celle-ci pouvait être interprété comme P.O. pour Par Ordre. Sauf que lorsque l’on signe un document à la place d’une personne parce qu’elle vous a donné une délégation pour le faire, en générale la personne qui signe le document est également dûment identifiée avec son rôle dans l’organisation, ce qui n’est clairement pas le cas ici. Je soupçonne donc qu’au lieu que ce soit le médecin qui dicte le compte-rendu, ce soit carrément la secrétaire qui établisse elle-même le compte-rendu en se contentant de résumer les notes que le médecin a mises dans le dossier. Pour rappel ces comptes-rendus ne sont pas anodins, c’est en particulier sur l’un de ces documents que la sécu s’est basée pour établir qu’il fallait bien me mettre en invalidité au lieu de me contraindre à tenter de reprendre le travail. Ce sont également les seuls documents que les autres médecins devant intervenir en parallèle ou ultérieurement auront à leur disposition pour savoir ce qui s’est passé pendant l’hospitalisation. Compte tenu de la nature des erreurs, je suis persuadé en tout cas qu’aucun médecin n’a relu ces comptes-rendus avant qu’ils ne soient expédiés.

 

Je ne sais pas si ces deux cas sont des cas isolés ou des dérives ponctuelles. Pour le deuxième cas, ce n’est même pas certain que ce soit effectivement le cas (peut-être que c’est un interne ou un externe à qui l’on a confié cette tâche mais vu que c’est la même signature à plusieurs trimestres de distance, ça parait peu probable). Si c’est réellement le cas, cela me semble assez graves car ici les secrétaires sortent clairement de leurs rôles et ce substituent aux médecins pour des tâches qu’eux seuls devraient effectuer. En tout cas cela explique peut-être pourquoi les secrétaires médicales persistent, au-delà de la résistance à l’informatique qui semble atavique chez les médecins.

Partager cet article

Repost 0
Published by xstoffr - dans Médecins
commenter cet article

commentaires

Rendez vous médicaux 17/08/2017 11:53

Effectivement c'est métier qui n'est pas facile mais qu'on aime quand même !

DUTRONC 22/10/2015 15:46

J'ai été secrétaire médicale, et j'ai été dégoutée de ce métier. Je me retrouvais, jeune, à gérer plusieurs médecins, on m'a tout de suite demandé d'imiter toutes leurs signatures (pas de PO ici...), et j'ai commencé à faire des ordonnances sans surveillance de produits injectables, et parfois même de produits à base de morphine, toujours sans contrôle. Il semblait normale de voir les secrétaires médicales pleurer, la pression était si forte ! Les médecins jouaient même avec le fait qu'on portait une blouse blanche pour nous faire faire quelques actes sans qu'ils soient là tout en nous faisant plus ou moins passer pour des médecins, mais beaucoup de patients se plaignaient. S'ils se plaignaient, c'était sur nous que ça retombait. Si on se plant sur une ordonnance (et ça arrivait même aux plus anciennes), on s'en rendait compte trop tard et on se faisait engueuler, sauf que ça ne fait pas partie de notre travail à la base. Heureusement, ce n'est pas partout comme ça, mais ça m'a dégoutée de ce métier. Je tenais à partager cela car je me suis faite virer par la suite étant donner que j'avais perdu toute motivation, et qu'il y a toujours des gens pour accepter ce type de contrat. Certaines secrétaires tirent même de la fierté d'être presque des médecins, alors qu'elle sont simplement abusées et leur paye n'évolue pas. Et encore, je ne dis pas tout....

xstoffr 23/10/2015 11:24

Merci d'avoir confirmé mes soupçons, je trouve vraiment cela déplorable et probablement lié à la pénurie / surcharge de travail des médecins mais vraiment dangereux. Je ne sais pas si les médecins se rendent compte des risques qu'ils prennent. Un jour une secrétaire enregistrera les conversations et les médecins en question seront purement et simplement radié de l'ordre.

Medifil 04/04/2014 09:48

À mon avis, la secrétariat médical devrait être pris en considération par les entités supérieurs. Les secrétaires médical sont celles qui font marcher l'activité des professionnels de la santé. Le
minimum de reconnaissance pour leurs services de gestion relation patient serait mérité.

Marion 10/09/2013 07:45

Bonjour,

Après avoir lu votre article j'aimerais vous dire de vous renseigner sur le métier de secrétaire médicale, qui ne consiste pas seulement en la frappe de document. Nous sommes aussi là pour
l'accueil, la prise de rendez-vous, la mise à jour des dossiers patient, la programmation des interventions,... et bien sûr pour répondre au téléphone. Tous les jours nous devons courir après
certains médecins pour qu'ils daignent dicter leurs comptes rendus ou signer leurs ordonnances, nous sommes là pour faire tampon entre les patients et les médecins et bien sûr pour essuyer les
mécontentements de certains patients auxquels nous ne pouvons pas grand chose. Alors s'il vous plaît avant de dénigrer une profession renseignez-vous sur celle-ci et ne mettez pas tout le monde
dans le même sac! Merci

xstoffr 10/09/2013 11:08



Bonjour,


Merci de votre commentaire. Je pense que je me suis mal exprimé car mon propos n'est absolument pas de dénigrer le dur travail des secrétaires médicales. Si vous voulez me transmettre un
témoignage de ce travail, je le publierai avec joie.


Et j'estime par ailleurs que les médecins ne devraient pas avoir besoin de personnel supplémentaire pour faire "tampon" avec les patients. Ce qui ne veut pas dire que votre métier est inutile,
juste que le comportement des médecins est souvent inadapté et pas optimal au niveau productivité.


Cordialement.